Occupé

Je pose ici une question que je me pose régulièrement. Et je pense qu’il faut se la poser souvent. Dès que l’on commence à s’occuper pour s’occuper, comme pour fuir. Et si on est honnête c’est très souvent dans notre société. C’est même un quotidien.

Nouveau départ – Version 2.0

Après un début laborieux suivi d’un abandon total de ce site il ne me restait plus qu’un goût d’échec dans la bouche. Après une méditation sur certaines de mes peurs, une “solution” évidente est apparue.

Que vous arriverait il de bon ?

Mon dernier voyage en stop de Dordogne en direction des Alpes n’a pas été un modèle d’efficacité. J’ai beaucoup appris de ce trajet, et surtout, fait beaucoup d’erreurs.

Je vais me concentrer sur l’une d’elles, ce sera déjà pas mal.

Si l’autoroute n’est pas le plus agréable en stop, c’est le plus rapide pour les longs trajets. Cela dit, ça n’empêche pas que cette journée a été une de mes pires journées de stop.

Il y a deux points difficiles à négocier sur autoroute. Pour commencer y entrer, et ensuite décoller d’un péage.

Suite à un problème de compréhension avec un conducteur…

Je préfère les écureuils aux maths

Ils se courent l’un après l’autre, s’amusent, en tout cas d’ici c’est l’impression que ça me donne. Eux sont à leur place, moi ici, je me le demande. Si j’écoute ce que je ressens, je n’ai vraiment pas l’impression que c’est ma place.

Je suis en math, matière qui ne m’intéresse pas car je ne désire pas faire de carrière scientifique, et ce que j’y apprends ne me sera d’aucune utilité. Pour certains ça l’est. Par contre ce qui le serait ne m’est pas enseigné. Bilan j’ai des 3/20, 5/20. Bref c’est la catastrophe, mais il faut dire que je préfère largement regarder les écureuils courir dans les arbres par la fenêtre.

L’apprentissage de la liberté par l’expérience

Malgré tous ces …