Chance, malchance, qui peut le dire ?

Auto stop vers la France.
Un bout d’herbe pour dormir.

Aujourd’hui je continue ma série d’aventures en stop. Ça se déroule lors de mon retour de République Tchèque. Je suis le pouce tendu, à la sortie de l’aire de repos d’une autoroute Allemande, quelques kilomètres avant Heilbronn. La France n’est plus trop loin, et je compte bien y arriver avant la nuit.

Afin de m’en donner toutes les chances, sur mon grand cahier j’ai écrit au marqueur noir “FRANCE”. Je pense, que c’est suffisamment clair.

Je me poste à la sortie de l’aire. Je cherche le meilleur compromis pour avoir le plus de voitures possibles qui passent devant moi et qu’elles aient la place de s’arrêter.

Un jeune Allemand passe, ralenti, regarde mon panneau, et me fait un grand signe de la main et de la tête ayant l’air de dire “ça va pas, je ne vais pas par là”, et il accélère. Il fait 20 mètres puis s’arrête. Ça doit faire plus d’une heure que j’attends, je cours donc vers sa voiture et monte alors qu’il me fait signe. Continuer la lecture de « Chance, malchance, qui peut le dire ? »

L’échec est votre meilleure option

L'échec est votre meilleure option.Ca fait une grosse heure que j’attends, le pouce tendu, et j’en ai plutôt raz le bol quand une voiture avec une plaque allemande s’arrête à mon niveau.

Bingo, j’ai largement rattrapé mon heure d’attente. Périgueux/Clermont d’un trait.

Mon chauffeur est français et la conversation devient rapidement enrichissante.

Enfant, il était dans une école Montessori et m’explique pourquoi c’était les plus belles années d’éducations de sa jeunesse.

Les années suivantes dans un établissement conventionnel ont été une catastrophe et tout simplement inintéressantes. Il n’en a rien ressorti. Continuer la lecture de « L’échec est votre meilleure option »

L’art de demander

[ted id=1682 lang=fr]

L’art de demander d’Amanda Palmer pour TED.

C’est à propos de générosité, d’ouverture et de partage. Et de se donner le droit de demander et de savoir recevoir.

PS : si vous êtes sur ordinateur, normalement il n’y a pas de soucis, vous devez avoir les sous-titres en Français.
Sur une tablette ça dépend, de plus la vidéo dépasse du cadre du billet. Je m’excuse, l’intégration est comme ça et je ne peux pour le moment pas y faire grand chose. (Si vous avez la solution 😉 je suis preneur).
Pour avoir la transcription si vous n’avez pas les sous-titres, allez ici.

Trip en stop (fin)

Prague
Prague

Ce billet est la suite et fin de celui-ci. Donc, si vous ne l’avez pas lu, allez-y pour le lire en premier.

Bingo, elle parle français et me signale une station service pas loin. C’est là-bas que tous les stoppeurs s’installent. C’est parfait, j’y attends une heure, mon cahier canson griffonné de noms de villes Allemandes en allemand. Continuer la lecture de « Trip en stop (fin) »

Le déménageur savoyard

Auto stopCette petite aventure est ma première expérience en auto stop. J’avais bien dû en faire une ou deux fois pour me dépanner, mais c’est tout. C’était juste avant que je démissionne du secours.

Ce projet m’est venu naturellement en tête à force d’accueillir des couchsurfers chez moi. Partir sur la route en auto-stop, à pied, en planifiant le moins possible. Je me suis aperçu que c’était une envie parmi d’autres que j’avais enfoui au fond de moi.

Je ne suis pour le moment jamais parti plus de 2 semaines. Mais j’ai pour projet de partir plus longtemps.

La peur de commencer

C’est moi qui ai décidé de ce voyage, et pourtant je fais tout pour éloigner de quelques minutes le départ. De plus, rien d’exceptionnel, je pars juste 2 semaines en République Tchèque. Pays que je commence déjà à connaître un tout petit peu.

Oui mais, je pars en auto-stop, et ça c’est nouveau. La peur de rester une éternité sur le bord de la route.

  • Est-ce que je vais arriver à gérer ?
  • Et le soir, selon où je me trouve pour dormir ?

Ce qui est nouveau fait peur. Nous avons beau savoir que nous ne risquons quasiment rien, la peur et le doute sont là. C’est valable pour tous les domaines de la vie. La peur est ce qui nous empêche tous d’avancer. Continuer la lecture de « Le déménageur savoyard »

Ne regardez pas que les nuages – Le bien et le mal, c’est dépassé

Regardez par delà les nuages.
Ne focalisez pas sur les nuages, l’orage. Mais aussi sur ce qu’il y a de beau autour, derrière. Sur ce qu’ils apportent de bon.

Pendant longtemps j’ai eu beaucoup de mal à me remettre en question. Pas que je ne voulais pas, je savais que j’en avais besoin, mais je bloquais. Le manque de confiance profond que j’avais, faisait qu’à chaque fois que je voulais changer, porter un regard sur mes erreurs m’enfonçait encore plus.

Mais alors, pourquoi est-il si difficile de se remettre réellement en question, alors que nous voulons tous avancer ? Continuer la lecture de « Ne regardez pas que les nuages – Le bien et le mal, c’est dépassé »

Un guide (presque) infaillible

Une personne descend une pente en luge.
En luge, droit dans la pente.

Je dois vous avouer quelque-chose. Ce blog, j’ai mis un sacré moment à le lancer. Ce n’était tout d’abord pas le moment, puis sont venues d’autres excuses. Je n’avais pas d’inspiration, je n’écris pas assez bien, je n’ai pas assez de billets d’avance, je dois encore réfléchir, et bien d’autres…

Nous nous donnons souvent des excuses, et même si nous sommes capable de les défendre devant des amis, au fond de nous, nous savons ce qu’il en est. Ce ne sont que des prétextes pour ne pas avoir à affronter nos incertitudes, nous remettre en question. Continuer la lecture de « Un guide (presque) infaillible »