Voulez-vous vivre cette vie-là ?

Enfant qui s'ennuieVoulez-vous vraiment vivre cette vie-là ? Je veux dire, une vie peut-être ennuyeuse, sans sens, un travail qui ne vous intéresse pas forcément tout le long de la vie. Oublier vos rêves d’enfant, attendre la retraite pour vivre et en profiter.

Êtes-vous satisfait ?

Il ne s’agit pas de rejeter les bienfaits et le confort qu’apportent la vie moderne, la sécurité que peut apporter la répétition du quotidien, bien sûr que non. Mais de se poser les bonnes questions. Vos valeurs, vos besoins, le sens que vous voulez donner à votre vie.

Avez-vous la sécurité d’un artiste de cirque ?

Affiche de cirque
Quel créateur êtes-vous ?

Dimanche j’ai fait le trajet en stop de Praz sur Arly (à côté de Megève) à Bassillac (à côté de Périgueux). C’était le retour des vacances pour beaucoup de familles. Et comme toujours pour le retour des vacances, les voitures étaient pleines. Je suis donc arrivé à plus d’une heure du matin.

Nicolas (nom factice) est un artiste de cirque français qui jouait en Italie. En ce moment, il est en train de se reconvertir, pour se rapprocher de la terre.

Vivre une nouvelle expérience et avoir une vie plus stable pour un enfant à venir. Il déménageait donc toutes ses affaires de cirque d’Italie vers la France.

Son camion ne roule pas très vite, il ne risque donc pas de recevoir une amende pour excès de vitesse. Par contre, avec tout le chargement qu’il a, il était un peu en surcharge.

—“J’espère que je ne vais pas me faire contrôler, sinon j’aurais sûrement droit à une amende.”

Et il ajoute en pensant à une éventuelle amende à payer.

—“Ce qui est bien, c’est que quelque soit la situation, je sais que je peux toujours m’en sortir. Je ne me fais pas de soucis pour ça. Si j’ai besoin d’argent, il suffit par-exemple que je monte à Paris quelques jours jouer mon spectacle, et c’est réglé.” (Je précise qu’il n’a pas le statut d’intermittent, il n’a pas d’indemnisation pour un certains nombres d’heures travaillées).

Nicolas ne roule pas sur l’or, mais il a une liberté que peu d’entre-nous avons. La liberté de vivre de ce qu’il aime sans y être enchaîné. Pouvoir changer de voie sans peur paralysante. Continuer la lecture de « Avez-vous la sécurité d’un artiste de cirque ? »

Quel préjugé vous empêche de faire le bon choix ?

Choix entre jouer et travailler
Plaisir ou travail ?

Enfant, j’ai rêvé d’être architecte, sans en démordre, de la primaire jusqu’en 4°. Ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas. A cette époque je savais une chose, un travail devait plaire mais ça n’avait aucun lien avec les pratiques de loisirs.

Il y avait dans ma tête une séparation loisirs/travail. Il ne me venait pas à l’esprit d’en vivre, mais je voulais clairement avoir un quotidien qui me plaise.

Faire un choix en en restant à un cadre est clairement très limitant.

La fin de l’illusion

Les stages d’une semaine que l’on fait au collège avaient déjà porté un coup à l’envie d’être architecte, mais je ne changeais pas d’avis pour autant. Continuer la lecture de « Quel préjugé vous empêche de faire le bon choix ? »

Entourez-vous des meilleurs mentors… même mort

Panneau de tarifs de voyance.
Une question ?

Aujourd’hui je vous dévoile le grand secret. Comment avoir de l’aide de personnes inspirantes, mais décédées… Et accessoirement aussi de personnes encore en vie.
C’est très simple, vous n’avez pas besoin de grand chose.

Voici la liste de ce que vous devez vous procurer :
Un drap violet, couleur de la spiritualité.
Une pièce sombre.
3 grosses bougies.

Bon ok, je crains de vous décevoir. Si vous vous attendiez à une grande séance de spiritisme en tête à tête avec Abraham Lincoln ou Gandhi ou tout autre personne. Continuer la lecture de « Entourez-vous des meilleurs mentors… même mort »

Vous voulez vraiment réussir seul ?

Main tendueNous ne réussissons jamais seul. Personne ne peut faire les choix et les actions à notre place ; avancer se fait grâce aux efforts, au travail, l’envie, la vision d’un but et le sens que ces choses ont pour nous. Mais il ne faut pas oublier tous ceux, plus ou moins dans l’ombre, sans qui tout cela ne serait pas possible.

Je n’ai pas réalisé mes rêves seul, grâce à mon unique envie et à la persévérance. Croire en ses rêves et persévérer est indispensable, réussir sans est impossible. Penser que l’on s’élève seul flatte l’égo et ça fait du bien, mais n’est pas très réaliste.

Rejeter ou accepter l’aide ?

Ne vous est-il jamais arrivé de refuser de l’aide par fierté ? Ou ne pas oser en demander par peur d’être jugé ?

Un ami vous donne un conseil pour vous aider, vous voyant galérer, mais vous le repoussez par fierté. Une autre fois, la personne qui veut vous aider est à côté de la plaque.

Enfin, il peut être nécessaire d’avancer seul, par vos propres moyen, et donc de vous isoler. Souvent afin de faire des remises en questions nécessaires.

Ces situations vous disent quelque chose ? Continuer la lecture de « Vous voulez vraiment réussir seul ? »

Comment gérer les personnes aigries ?

Portrait d'un squelette accoudé à un lavabo.
L’aigrattitude est mortelle pour tous.

Du lundi au vendredi levé à 5h45 pour Yohan. Il embauche à 8h00, rien d’exceptionnel, mais il est motivé pour son début dans la vie active.

Dès qu’il arrive il se dirige en premier vers la machine à café. Pas qu’il soit feignant, mais il vient juste de commencer et ça lui permet de discuter avec les collègues, de faire connaissance, et d’attaquer la journée en douceur.

Il n’y reste pas bien longtemps, 5 à 10 minutes. Il a beaucoup de travail à faire, et il compte bien le faire comme il faut, il veut surtout apprendre.
Mais tout ça, c’était avant.
Cette entreprise ne devait-être qu’un tremplin afin d’acquérir de l’expérience, il avait de grands projets pour son avenir. Son rêve était de bâtir quelque chose qui ait du sens et s’amuser en même temps. Changer le monde à sa façon, comme beaucoup de jeunes.

Avec un tempérament mélangeant entrepreneur et humaniste, il avait un projet grandiose. Quelque chose qui avait à voir avec l’agriculture et l’alimentation. Redonner du pouvoir aux deux parties.

3° mois d’embauche, 8h15, 3° café.

Jacques 55 ans et 30 ans dans la même entreprise. Continuer la lecture de « Comment gérer les personnes aigries ? »