Chance, malchance, qui peut le dire ?

Aujourd’hui je continue ma série d’aventures en stop. Ça se déroule lors de mon retour de République Tchèque. Je suis le pouce tendu, à la sortie de l’aire de repos d’une autoroute Allemande, quelques kilomètres avant Heilbronn. La France n’est plus trop loin, et je compte bien y arriver avant la nuit.

Afin de m’en donner toutes les chances, sur mon grand cahier j’ai écrit au marqueur noir “FRANCE”. Je pense, que c’est suffisamment clair.

Je me poste à la sortie de l’aire. Je cherche le meilleur compromis pour avoir le plus de voitures possibles qui passent devant moi et qu’elles aient la place de s’arrêter.

Un jeune Allemand passe, ralenti, regarde mon panneau, et me fait un grand signe de la main et de la tête ayant l’air de dire “ça va pas, je ne vais pas par là”, et il accélère…

Un guide (presque) infaillible

Je dois vous avouer quelque-chose. Ce blog, j’ai mis un sacré moment à le lancer. Ce n’était tout d’abord pas le moment, puis sont venues d’autres excuses. Je n’avais pas d’inspiration, je n’écris pas assez bien, je n’ai pas assez de billets d’avance, je dois encore réfléchir, et bien d’autres…

Nous nous donnons souvent des excuses, et même si nous sommes capable de les défendre devant des amis, au fond de nous, nous savons ce qu’il en est. Ce ne sont que des prétextes pour ne pas avoir à affronter nos incertitudes, nous remettre en question.

Je n’échappe pas à la règle, mes excuses étaient liées à mes peurs.

J’en ai eu marre…